Contenu

Une relative amélioration de la situation hydrologique permet d’alléger certaines restrictions concernant l’eau potable

 

Le Lot-et-Garonne a connu un épisode sévère de sécheresse, qui a conduit, afin de préserver les ressources en eau, à prendre des mesures de restriction des usages de l’eau, y compris celle du réseau eau potable.

Les pluies de ces derniers jours ont permis une relative amélioration, en particulier des débits de Garonne. En application de l’arrêté-cadre de gestion des usages de l’eau en période de « sécheresse », le niveau de gravité sur Garonne est rétrogradé à l’alerte, se traduisant par un allègement des mesures de restriction en vigueur.
De même, la situation hydrologique permet d’alléger les mesures de restriction appliquées à l’eau potable.

Toutefois, le niveau d’alerte renforcée est maintenu sur le périmètre de distribution de l’usine d’eau potable de Nazareth, alimentée par la Baïse, toujours en crise par application des mesures de l’arrêté cadre Neste.

Ainsi, l’utilisation de l’eau potable est :
- maintenue au niveau de l’alerte renforcée pour les communes de Andiran, Calignac, Espiens, Feugarolles, Fieux, Francescas, Fréchou, Lannes, Lasserre, Lavardac, Mézin, Moncrabeau, Nérac, Nomdieu, Poudenas, Saint Pé Saint Léon, Sainte Maure de Peyriac et Sos ;
- abaissée au niveau d’alerte pour les autres communes de Lot-et-Garonne.

Le préfet de Lot-et-Garonne a pris, par arrêté préfectoral, les mesures nécessaires pour préserver les ressources en eau dans le département. Toutes les mesures, ainsi que les cartes annexées indiquant, par bassin, les sections des cours d’eau concernés sont accessibles : http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/arretes-de-limitation-des-usages-de-l-eau-pris-en-a7822.html

Quelles restrictions en Lot-et-Garonne (exemples) ?



Pour rappel, les seuls prélèvements autorisés à usage irrigation sont ceux validés par l’administration.

Compte tenu des conditions météorologiques et des enjeux de préservation de la ressource en eau, des contrôles pourront être exercés pour assurer le bon respect de ces mesures de restriction.

L’utilisation raisonnée et économe de la ressource demeure essentielle, les collectivités, les professionnels et l’ensemble des usagers sont invités à surveiller leur consommation.
* (sous réserve des restrictions qui pourront être prises par le gestionnaire d’eau potable)