Contenu

Commission de surendettement à Banque de France à Agen

 

Béatrice Lagarde, préfète de Lot-et-Garonne, a assisté ce matin à la commission de surendettement en présence de Thierry Blot, directeur départemental de la Banque de France à Agen

 

au cours de laquelle le bilan de l’année écoulée a été présenté.

Pour la 6ème année consécutive, le Lot-et-Garonne a vu le nombre de dossiers de surendettement baisser. Le bilan de 2019 fait état d’une baisse globale de 6,8% par rapport à 2018. Entre 2013 à 2019, le nombre de saisines de la commission de surendettement a diminué de près de 600 dossiers, soit de plus d’un tiers.

Il est constaté qu’en Lot-et-Garonne, les femmes représentent plus de la moitié des dossiers (55%). Le familles monoparentales (la séparation ou le divorce sont des facteurs aggravants du risque de surendettement) constituent près d’un dossier sur 4. Les célibataires (veufs/veuves) constituent la proportion des personnes la plus élevée (29,5%), de même que les locataires qui représentent une large majorité de ménages en difficulté .

Après la commission, la préfète et le directeur de la Banque de France ont tenu un point presse afin de présenter ce bilan.

Retour en images :