2017

Contenu

Sécurité routière : des infractions graves ont entraîné l’immobilisation de 41 véhicules ce week-end

 

Ce week-end, de nombreuses infractions graves ont encore été relevées par les policiers et gendarmes présents sur les routes du département.

 

108 infractions pour non respect du code de la route ont été constatées par les forces de l’ordre dont 75 infractions graves génératrices d’accidents, entraînant la rétention de 17 permis de conduire et l’immobilisation de 41 véhicules.

Le préfet de Lot-et-Garonne appelle à la plus grande prudence sur la route et reste déterminé dans la lutte contre les comportements irresponsables et dangereux de certains conducteurs.

Des comportements encore intolérables sur la route !

Le 10 septembre dernier, sur une route départementale à Anthé, un conducteur de 34 ans a été contrôlé par le peloton motorisé d’Agen à la vitesse de 163 km/h au lieu de 90 km/h. Ce conducteur sous l’emprise de stupéfiants s’est vu retirer immédiatement son permis de conduire dans l’attente d’une décision judiciaire du parquet, saisi de ce dossier.

Rappelons que plus on roule vite, plus le choc est violent et plus les conséquences sont dramatiques. On estime qu’un choc frontal avec un véhicule lancé à 90 km/h équivaut à une chute d’un immeuble de 11 étages.
De plus, la distance d’arrêt du véhicule augmente proportionnellement à la vitesse. Il faut environ 28 mètres pour immobiliser un véhicule roulant à 50 km/h, 70 mètres pour un véhicule roulant à 90 km/h.


Téléchargez le communiqué de presse (format pdf - 1.4 Mo - 13/09/2017)