2016

Contenu

Sécurité routière : 4 tués sur nos routes en une semaine !

 

Un bilan trop lourd qui amène le préfet à demander aux forces de l’ordre d’intensifier les opérations de contrôle, en portant une attention particulière aux infractions graves liées à la vitesse et aux conduites addictives.

 

4 accidents mortels se sont produits en une seule semaine ! Cette situation n’est pas tolérable.

Depuis le début de l’année, 21(*) personnes ont perdu la vie sur les routes de Lot-et-Garonne, contre 37 à la même période en 2015. Si ce chiffre est en régression par rapport à 2015, une augmentation sensible du nombre d’accidents mortels a été enregistrée sur une très courte période, ces derniers jours. Ce bilan est inquiétant. Il convient donc de réagir pour inverser cette tendance. C’est pourquoi le préfet a demandé aux forces de l’ordre de renforcer les contrôles routiers et de n’accorder aucune tolérance.

En cette période de l’année, les usagers de la route doivent faire preuve de la plus grande vigilance lors de leurs déplacements en voiture. Les brusques changements climatiques qui se produisent en cette saison, principalement la pluie, le brouillard et le verglas, peuvent surprendre et sont peu propices à une conduite sécurisée. A noter également que la plupart des accidents mortels sont dus à des défauts de comportements dont la gravité est accentuée par des vitesses excessives et/ou par la consommation d’alcool ou de produits stupéfiants.

Encore 160 infractions relevées durant le week-end dernier et 23 véhicules immobilisés !
Ce dernier week-end, de nombreuses infractions graves ont encore été relevées. Sur les 160 conducteurs verbalisés pour non respect du code de la route, plus de 70 % d’entre eux l’ont été pour des excès de vitesse.


Analyse des accidents mortels depuis le début de l’année}}}
La moitié des victimes se situent dans la tranche d’âge 44/64 ans. Ces victimes sont majoritairement de sexe masculin (13 hommes et 8 femmes). Dans 1 accident mortel sur 3, la principale cause est la vitesse.
Le nombre d’accidents corporels est en augmentation de plus de 17 % comparé à 2015 et le nombre de blessés est quant à lui en baisse de 16 %.


(*)Les causes et circonstances de 3 récents accidents n’ont pas permis de les classifier comme accidents mortels de la circulation routière.



Téléchargez le communiqué de presse (format pdf - 175.3 ko - 06/12/2016)