Actualités

Contenu

Opération « VISIBILITE DES CYCLISTES »

 

Marie-Laure Follot, Stagiaire ENA était présente ce mardi 12 octobre matin aux côtés de policiers nationaux et municipaux pour une opération de sensibilisation devant le collège La Rocal à Bon-Encontre.

 

En effet, chaque année, le passage à l’heure d’hiver provoque un pic d’accidentalité avec une augmentation de près de 50% des accidents de piétons pour la seule tranche horaire 17h/ 19h. La baisse de luminosité entraîne un véritable problème de visibilité des piétons.
A l’approche du passage à l’heure d’hiver prévu le week-end des 24 et 25 octobre prochain, la préfecture de Lot-et-Garonne appelle à la vigilance des usagers de la route, qu’ils soient piétons, cyclistes ou conducteurs de véhicules à moteur.

Le recul d’une heure a des conséquences importantes sur la période de luminosité : la nuit tombe alors plus tôt dans la journée, au moment de la sortie des classes ou des trajets professionnels de fin de journée. La mortalité routière des piétons atteint alors son maximum en automne / hiver : près de la moitié des piétons tués chaque année le sont sur les quatre mois d’octobre à janvier.

Selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, ce surplus d’accidents serait « une conséquence du temps d’éclairage réduit, les piétons étant difficilement perçus par les autres usagers, alors qu’ils ont l’impression d’être vus. ». Pour ces usagers déjà vulnérables, il est essentiel d’être visible. Il leur est donc recommandé de privilégier des vêtements clairs ou assortis de bandes réfléchissantes.
Des opérations de sensibilisation auront lieu en ce début d’automne. La direction départementale de la sécurité publique, et la Police municipale d’Agen, en partenariat avec la Préfecture mèneront des opérations devant des collèges ciblés de l’agglomération agenaise du 12 au 16 octobre.

Ces opérations viseront à sensibiliser les collégiens (en particulier les cyclistes) à l’intérêt d’une plus grande visibilité et d’une plus grande prudence à l’heure d’hiver, ainsi qu’au risque accru d’accidentalité à cette période de l’année. Par la même occasion, des kits d’éclairage (avant et arrière du vélo), ainsi que des kits de visibilité (gilets jaunes, brassards réfléchissants…) seront distribués aux cyclistes. Les vélos non conformes (défaut d’équipements lumineux) seront signalés. La police municipale prendra ensuite contact avec les parents pour vérifier la conformité des vélos après cette opération.


Retour en images :