Lutte contre la radicalisation

Le département de Lot-et-Garonne est en vigilance météorologique niveau orange canicule à partir de 16h ce dimanche 21 juillet.

Contenu

Lutte contre la radicalisation violente et l’enrôlement djihadiste

 

Afin d’agir contre la menace terroriste et lutter contre l’enrôlement djihadiste, le gouvernement a mis en place une stratégie de communication digitale et print.

Plusieurs outils sont à disposition des usagers, des prescripteurs et des institutionnels.

Un site internet : Stop-djihadisme.gouv.fr
Le site stop-djihadiste.gouv.fr ,créé en avril 2014, offre des informations permettant de décrypter la propagande djihadiste, ainsi qu’un formulaire permettant la signalisation des faits de radicalisation.

Un numéro vert 0 800 005 696
Le numéro vert du centre national d’assistance et de prévention de la radicalisation offre à la fois écoute, conseils et orientation en cas de signalement de personnes radicalisées ou semblant radicalisées.

 

Pour éviter de nouveaux drames, soyons vigilants !

Afin d’agir contre la menace terroriste et lutter contre l’enrôlement djihadiste, chaque citoyen est appelé à être vigilant.

L’attitude d’une personne de votre entourage devient préoccupante, un départ à l’étranger ou une action en France semble se préparer ? Il faut réagir. Cela permet de sauver la vie de vos proches et d’éviter de nouveaux drames.
Les comportements témoignant d’une radicalisation doivent être signalés, par téléphone ou sur internet (voir ci-dessus le n° d’appel et l’adresse du site internet). Si la situation est jugée préoccupante, la personne signalée et sa famille bénéficieront d’un accompagnement adapté.
L’objectif est de prendre en charge la personne radicalisée pour éviter qu’un drame se produise. S’il s’agit d’un mineur, des mesures existent pour empêcher son départ en Syrie ou en Irak.

Quelques exemples de signes d’un processus de radicalisation
Plus les signes sont nombreux, plus ils doivent alerter la famille et l’entourage

  • Rupture avec la famille, les anciens amis, éloignement de ses proches
  • Rupture avec l’école, déscolarisation soudaine
  • Nouveaux comportements dans les domaines suivants : alimentaire / vestimentaire / linguistique / financier
  • Changements de comportements identitaires : propos asociaux / rejet de l’autorité / rejet de la vie en collectivité
  • Repli sur soi
  • Fréquentation de sites internet et des réseaux sociaux à caractère radical ou extrémiste
  • Discours antisémite, complotiste…

En cas d’indices prouvant un départ imminent en Syrie ou en Irak,rendez-vous au commissariat d’Agen ou de Villeneuve-sur-Lot ou dans l’une des brigades de gendarmerie de Lot-et-Garonne.

 
 

Documents associés :