2016

Lancement du dispositif en Lot-et-Garonne « les cadets de la sécurité civile »

 

26 cadets et cadettes de la sécurité civile aux collèges Crochepierre de Villeneuve-sur-Lot et Jean Rostand de Casteljaloux :
des élèves engagés pour participer à la diffusion de la culture de sécurité civile au sein de leur établissement.

 

Les cadets de la sécurité civile : des élèves volontaires, avec une motivation forte pour acquérir des compétences dans le domaine de la sécurité civile et porter les valeurs de la République.

Il y a aujourd’hui, de la part des citoyens, une grande exigence en termes de sécurité qui est légitime tant les risques et menaces sont multiples et variés (accidents de la vie courante, du travail, actes d’incivilité, risques naturels et technologiques, actes de terrorisme, …) dans une société qui évolue en permanence.
La création du dispositif cadets de la sécurité civile s’inscrit dans le cadre de la promotion des valeurs de la République et des démarches citoyennes. Elle va au-delà d’une simple sensibilisation et répond à l’exigence de l’État, en matière de sécurité civile, en s’inscrivant également dans l’esprit du plan de grande mobilisation de l’école pour les valeurs de la République de janvier 2015.

Les « cadets de la sécurité civile » sont des élèves de collège volontaires, engagés dans un dispositif dont la vocation est de les sensibiliser aux comportements de prévention et de les amener à développer leur sens civique. Outre la découverte de l’univers des sapeurs-pompiers et de la sécurité civile, ce programme a pour ambition plus large d’aider l’élève, ayant l’envie et la motivation de s’investir, à acquérir des compétences relatives à la sécurité civile à travers cette formation. Celle-ci sert à intégrer les valeurs citoyennes partagées par les sapeurs-pompiers, notamment la tolérance, la loyauté, le vivre-ensemble et le goût de l’effort.
La constitution d’un groupe de cadets ou de cadettes de la sécurité civile se fait à la suite d’une sensibilisation menée localement par le chef d’établissement en liaison avec le directeur du service d’incendie et de secours. Cette première étape, tout comme le processus complet, est menée sous l’autorité conjointe du préfet et du directeur académique des services de l’éducation nationale.
L’engagement, en tant que cadet ou cadette de la sécurité civile permet l’acquisition de réflexes citoyens en matière de sécurité et suscite potentiellement, l’éveil de vocations dans ce domaine.
Pour le jeune, devenir cadet ou cadette de la sécurité civile est une opportunité pour relever des défis et acquérir des compétences, dans le cadre de la construction de sa future vie personnelle et professionnelle.

Quels sont les objectifs de l’engagement du cadet ou de la cadette ?

  • Favoriser une culture de la sécurité civile
  • Sensibiliser aux comportements de prévention
  • Développer un sens civique chez les jeunes élèves
  • Reconnaître les cadets ou cadettes comme assistants de sécurité lors des exercices d’évacuation ou de confinement (rôle de guide notamment)
  • Favoriser l’engagement ultérieur des élèves au sein de la sécurité civile.


Quelle formation reçue par le cadet ou la cadette ?

L’objectif de la formation est de permettre aux jeunes élèves de connaître les différentes formes d’engagement citoyen au sein de la sécurité civile et l’esprit d’entraide, de solidarité et de dévouement. Ce projet citoyen se présente pour l’élève volontaire comme une option, suivie durant toute l’année scolaire. La formation, déclinée selon les spécificités locales, est insérée en complément des enseignements avec alternance d’activités sportives, éducatives, civiques et la découverte du monde de la sécurité civile.
Cette formation repose notamment sur des thèmes, comme :
connaître son environnement, les risques et leur gestion (culture du risque) ;
être acteur de la sécurité civile et s’investir au sein de l’établissement scolaire (culture de la sécurité civile) ;
participer à la diffusion de la culture de sécurité civile (valoriser l’image des acteurs de la sécurité civile, partager les valeurs des sapeurs-pompiers, favoriser l’engagement des jeunes, etc..).
L’élève volontaire signe une charte d’engagement. A l’issue de son engagement, il reçoit une attestation de formation « cadet ou cadette de la sécurité civile » et l’attestation des premiers secours.


En Lot-et-Garonne…

Deux collèges lot-et-garonnais se sont engagés dans ce dispositif : les collèges Crochepierre à Villeneuve-sur-Lot et Jean Rostand à Casteljaloux. 26 élèves issus des classes de 5ème, 4ème et 3ème sont aujourd’hui volontaires : 16 au collège Jean Rostand et 10 au collège Crochepierre. Ils sont encadrés durant leur formation par des personnels du service d’incendie et de secours et des deux établissements scolaires.

Leur formation s’articule autour de 9 séquences d’une durée de 3h, programmées le mercredi après-midi ou sur le temps scolaire. La première séquence est fixée le 28 septembre prochain avec la visite du centre de réception des appels d’urgence situé au service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de Foulayronnes.

Un comité pédagogique et un comité de pilotage sont également mis en place. Ils sont composés du directeur et de personnels du SDIS, de personnels et des principaux des deux collèges, ainsi que le directeur académique des services de l’éducation nationale.


 
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)