Contenu

Influenza aviaire : Renforcement des mesures de biosecurité

 

De nouveaux cas d’influenza aviaire hautement pathogène H5N8 viennent d’être détectés chez les oiseaux sauvages et dans des élevages commerciaux en Hongrie, Pologne, Allemagne, Croatie, Pays-Bas, Danemark et autour du lac de Constance, à la frontière entre la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche. La Suisse vient également de notifier un cas détecté sur le lac Léman.

 

Un arrêté du ministre en charge de l’agriculture, publié le 17 novembre 2016, a ainsi relevé le niveau de risque à "modéré" pour l’ensemble du territoire métropolitain et au niveau "élevé" pour certaines zones à risque particulier.

Dans le département de Lot-et-Garonne, le niveau de risque est désormais :

Cette élévation du niveau de risque impose la mise en place de mesures de biosécurité renforcées notamment dans l’ensemble des élevages non-commerciaux de volailles (basses-cours) au sein des zones à risque élevé. Ce renforcement des mesures de biosécurité impose pour ces élevages la mise en confinement des élevages non commerciaux ou la pose de filets permettant d’empêcher tout contact entre les volailles et les oiseaux sauvages.

Télécharger le flyer (format pdf - 127.3 ko - 22/11/2016) sur le renforcement des mesures de biosécurité pour lutter contre l’influenza aviaire dans les basses cours ainsi que le communiqué de presse du ministère de l’ Agriculture (format pdf - 868.8 ko - 22/11/2016)