2017

Contenu

Influenza aviaire à Puch d’Agenais : le préfet arrête une zone de contrôle temporaire

 

Dimanche 19 février, une suspicion forte d’un nouveau foyer du virus de l’influenza aviaire H5N8 a été signalée dans une exploitation de Puch d’Agenais. Les résultats des prélèvements ont confirmé la présence du virus influenza aviaire de type H5. A ce jour, des analyses complémentaires sont en cours pour déterminer si le virus de type N8 est positif.

 

Les services de la DDCSPP ont procédé hier à l’abattage de la totalité des 18 500 animaux de l’exploitation. Cette opération a pris fin vers 23h.

Aujourd’hui, les mesures se poursuivent sur l’exploitation avec le nettoyage et la désinfection des bâtiments. Une zone de contrôle temporaire a été mise en place autour de l’exploitation. La liste des communes concernées par cette zone a été définie par arrêté préfectoral (voir liste ci-dessous).

A l’heure actuelle, aucun abattage massif n’est envisagé par le ministère pour le département de Lot-et-Garonne.



Téléchargez le communiqué de presse (format pdf - 214.9 ko - 21/02/2017)