2017

Contenu

Grand froid : dispositif hivernal pour les personnes sans-abri ou mal logées en Lot-et-Garonne

 

Compte tenu de la vague de froid annoncée, le préfet de Lot-et-Garonne a décidé de renforcer, à compter du 17 janvier 2017, les mesures relatives au dispositif hivernal pour les personnes sans-abri ou mal logées en Lot-et-Garonne.

 

Météo France annonce des températures très basses, dès demain et jusqu’à jeudi en Lot-et-Garonne. Les températures ressenties, prenant en compte l’effet du vent, devraient rester proches de 0° C en journée et de - 10°C la nuit.

En Lot-et-Garonne, 51 places de mise à l’abri seront à disposition pendant la période de grand froid.
L’ensemble des acteurs de la veille et de l’hébergement d’urgence est bien entendu mobilisé. Ainsi, des maraudes quotidiennes mises en place par la Croix-Rouge seront particulièrement vigilantes en cette période de grand froid.
L’attention des maires est appelée sur la situation des personnes fragiles et isolées.
Afin de ne laisser personne à la rue, le numéro d’urgence 115 est en mesure de répondre aux appels 24 heures/24 heures.

Ces conditions météorologiques appellent une vigilance accrue de la part de tous : conseils pour faire face au grand froid

  • Si vous rencontrez une personne sans abri ou mal logée, et qu’elle vous semble en difficulté, composez le numéro d’appel gratuit 115
  • pour les personnes sensibles ou fragilisées : ne sortir qu’en cas de force majeure, éviter un isolement prolongé, rester en contact avec son médecin ;
  • demeurer actifs, éviter les sorties surtout le soir, la nuit et en début de matinée ;
  • s’habiller chaudement, de plusieurs couches de vêtements, avec une couche extérieure imperméable au vent et à l’eau, se couvrir la tête et les mains ;
  • s’alimenter convenablement et prendre une boisson chaude. Éviter la consommation d’alcool
  • en cas d’obligation de déplacement, s’informer de l’état des routes, et en cas de neige ou de verglas, ne prendre son véhicule qu’en cas d’extrême obligation ;
  • pour limiter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, il convient de :
    • assurer une bonne ventilation quotidienne des habitations, même de manière brève ;
    • faire vérifier par un professionnel, le bon fonctionnement des systèmes de chauffage ;
    • respecter les consignes d’utilisation des appareils à combustion (ne jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu) ;
    • placer impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments ; ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, barbecue, etc. Voir toutes les recommandations sur le monoxyde de carbone

Pour en savoir plus...