Fiches Infos

Contenu

#Fiche d’info n°15 : Extension du Plan Particulier d’Intervention du CNPE de Golfech

 

Le Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Golfech et l’extension du PPI

L’extension du PPI de la centrale de Golfech concerne 128 370 personnes, les établissements recevant du public, 75 communes et 3 départements : le Gers, le Lot-et-Garonne et le Tarn-et-Garonne.

En Lot-et-Garonne

39 communes sont intégrées à ce périmètre, à savoir : Agen, Engayrac, Saint-Martin-de-Beauville, Astaffort, Fals, Saint-Maurin , Aubiac, Grayssas, Saint-Nicolas-de-la-Balerme, Bajamont, Lafox, Saint-Pierre-de-Clairac, Beauville, Laroque-Timbaut, Saint-Sixte, Blaymont, La Sauvetat-de-Savères, Saint-Robert, Boé, Layrac, Saint-Romain-le-Noble, Bon-Encontre, Marmont-Pachas, Saint-Urcisse, Castelculier, Moirax, Sauvagnas, Caudecoste, Le Passage, Sauveterre-Saint-Denis, Cauzac, Pont-du-Casse, Tayrac, Clermont-Soubiran, Puymirol, Cuq, Saint-Caprais-de-Lerm, Dondas, Saint-Jean-de-Thurac.

Qu’est-ce qu’une zone PPI ?

Le plan particulier d’intervention (PPI) contient des dispositions particulières (mise à l’abri, prise d’iode, etc.) afin de protéger les populations. Auparavant, la zone concernée par le PPI correspondait à la zone située dans un rayon de 10 kilomètres autour d’une centrale nucléaire. En 2016, l’État a décidé d’étendre ce rayon à 20 km, de nouveaux PPI sont en cours de mise en œuvre.

Pourquoi l’aire du PPI est-elle étendue ?

L’extension du rayon du PPI de 10 km à 20 km permet d’améliorer la réactivité des pouvoirs publics (communes, préfectures, etc.) et de mieux sensibiliser et préparer la population à réagir en cas d’alerte nucléaire.

Qui est concerné par cette extension ?

Les habitants et les établissements recevant du public (ERP) : écoles, commerces, entreprises, administrations, etc., des communes situées dans le rayon de 10 à 20 kilomètres autour des 19 centrales nucléaires françaises, soit environ 2 200 000 personnes, 204 400 ERP dont 1 800 écoles, répartis sur près de 1 100 communes et 33 départements.

Quelles sont les conséquences concrètes de cette extension ?

Les habitants de la zone 10 à 20 km disposent désormais d’un dispositif de prévention spécifique.

Les 1 100 communes concernées rédigent un Plan communal de sauvegarde (PCS) visant à organiser la protection des personnes et des biens.

En septembre 2019, des comprimés d’iode seront mis à disposition des habitants, des établissements recevant du public et des établissements scolaires de chaque commune concernée qui seront destinataires d’un bon de retrait pour récupérer les comprimés d’iode en pharmacie. Une campagne d’information accompagnera cette démarche afin de présenter et expliquer aux riverains, la conduite à tenir en cas d’alerte nucléaire ainsi que les modalités de retraits des comprimés d’iode.

Les consignes en cas d’alerte nucléaire :

  1. Se mettre à l’abri rapidement dans un bâtiment en dur,
  2. Se tenir informé à l’aide des médias,
  3. Ne pas aller chercher ses enfants à l’école,
  4. Limiter ses communications téléphoniques,
  5. Prendre le(s) comprimé(s) d’iode stable sur instruction du préfet selon la posologie
  6. Se préparer à une éventuelle évacuation.

Retrouvez toutes les informations sur  : www.distribution-iode.com

Ci-dessous, le périmètre du PPI du CNPE de Golfech


Téléchargez la fiche info (format pdf - 1 Mo - 17/09/2019) et le communiqué de presse (format pdf - 281.7 ko - 18/09/2019)