2019

Contenu

Communiqué de presse : Passage à l’heure d’hiver - Opération Visibilité des piétons et cyclistes

 

Passage à l’heure d’hiver

Opération « Visibilité des piétons et cyclistes »

 

À l’approche du passage à l’heure d’hiver prévu le week-end des 26 et 27 octobre prochain, la préfecture de Lot-et-Garonne appelle à la vigilance particulière des usagers de la route, qu’ils soient piétons, cyclistes ou conducteurs de véhicules.

Chaque année, sur les mois d’octobre à janvier, le passage à l’heure d’hiver provoque un pic d’accidentalité avec une augmentation de près de 50 % des accidents de piétons pour la seule tranche horaire 17 h / 19 h, dû à une baisse de luminosité entraînant un véritable problème de visibilité des piétons.

Le recul d’une heure a des conséquences sur les périodes de luminosité : la nuit tombe plus tôt et une vigilance particulière est requise au moment de la sortie des classes et lors des trajets professionnels de fin de journée.

Selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, ce surplus d’accidents serait « une conséquence du temps d’éclairage réduit, les piétons étant difficilement perçus par les autres usagers, alors qu’ils ont l’impression d’être vus ». Pour ces usagers déjà vulnérables, il est essentiel d’être visible. Il leur est donc recommandé de privilégier des vêtements clairs ou assortis de bandes réfléchissantes.

Opération « VISIBILITÉ DES CYCLISTES »

De nombreuses opérations de sensibilisation ont eu lieu en ce début d’automne.

Lors des rencontres de la sécurité, des kits de visibilité ont été remis aux lycéens sur le stand de la coordination sécurité routière de la préfecture.

La direction départementale de la sûreté publique et la Police municipale d’Agen ont également mené des opérations devant des collèges ciblés de l’agglomération agenaise du 14 au 17 octobre 2019 en partenariat avec la Préfecture.

Ces opérations ont pour but de sensibiliser les collégiens (en particulier les cyclistes), à l’intérêt d’une plus grande visibilité, d’une plus grande prudence à l’heure d’hiver, ainsi qu’au risque accru d’accidentalité sur cette période de l’année. Des kits d’éclairage (avant et arrière du vélo), et de visibilité (gilets jaunes, brassards réfléchissants…) ont été distribués.

Les vélos non conformes (défaut d’équipements lumineux) ont été signalés : la police municipale prendra contact avec les parents pour en vérifier la conformité.

Enfin, le bilan de l’opération fait état de 37 cycles contrôlés. Il a été constaté que devant chaque collège, neuf collégiens cyclistes sur dix n’étaient pas porteurs d’équipement de visibilité.

Téléchargez le communiqué de presse (format pdf - 995.9 ko - 25/10/2019)