2017

Contenu

Campagne d’éclairage dans les collèges

 

A cette époque de l’année, les piétons et les cyclistes sont surexposés aux accidents de la route.

Selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, ce surplus d’accidents serait « une conséquence du temps d’éclairage réduit, les piétons étant difficilement perçus par les autres usagers, alors qu’ils ont l’impression d’être vus. ».
La mortalité routière des piétons atteint son maximum en automne / hiver avec 43% du total annuel sur les quatre mois d’octobre à janvier.

Suite à ce constat, la police nationale et les polices municipales d’Agen, Le Passage et Bon Encontre se sont associées afin d’organiser un contrôle des équipements des deux-roues en établissements scolaires.


 L’objectif était d’alerter les plus jeunes sur les risques de l’usage des deux roues en milieu urbain et péri-urbain à une période de l’année où la visibilité était fortement réduite.
 Les établissements concernés par cette campagne d’éclairage et de sécurité étaient les collèges Théodore de Viau au Passage d’Agen, Ducos du Hauron et Dangla à Agen et la Rocal à Bon Encontre.

 Le bilan de ce contrôle est le suivant : la grande majorité des cyclistes était dépourvu d’équipement les rendant visibles des autres usagers de la route. Un établissement situé en cœur de ville établissait un record de 100% des enfants non équipés d’éclairage.
L’absence de casque de protection a également été constatée pour les enfants de moins de 12 ans.

Ce sont les polices municipales des agglomérations concernées qui s’assureront de la mise en conformité des deux roues.
 
 Cette première opération se voulait avant tout préventive, elle sera suivie d’autres actions plus répressives.

Télécharger le communiqué de presse (format pdf - 193.9 ko - 08/12/2017)