Appel à projets du fonds friche de France Relance et de l’Ademe

Contenu

Appel à projets du fonds friche de France Relance et de l’Ademe

 

L’Ademe lance cette semaine le premier appel à projets doté de 40 millions d’euros sur deux ans dédié à la reconversion des friches polluées issues d’anciennes installations classées pour l’environnement ou de sites miniers.

 

Le reste des 300 millions d’euros prévus au fonds, annoncé dans le cadre du plan de relance, sera distribué par les préfets, dans le cadre d’instructions territorialisées dont les modalités d’attribution seront annoncées à la fin du mois de novembre.

Un premier appel à projets pour le fonds friche, compris dans le cadre du plan de relance, est lancé annonce le ministère de la Transition écologique, vendredi 6 novembre. Piloté par l’Ademe et doté de 40 millions d’euros sur deux ans, il s’adresse spécifiquement aux collectivités et aux acteurs privés qui souhaitent reconvertir d’anciennes installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE), ou d’anciens sites miniers.

Soit, plus précisément, à "tous les opérateurs publics et privés (collectivités, aménageurs…) qui développent un projet de reconversion de friches pour la création de logements, d’activités économiques et d’équipements publics (usages dits ’classiques’). Mais également les porteurs de projets visant des usages ’alternatifs’", précise l’Ademe, c’est-à-dire des usages liés à la production d’énergie renouvelable, de matériaux biosourcés, la lutte contre les îlots de chaleur urbain, ou la restauration de la biodiversité par la création de trames vertes et bleues. Les projets financés devront être exemplaires : privilégier la dépollution des terres sur site et la cohérence territoriale avec les orientations stratégiques des documents d’urbanisme (PLUI et Scot).

Les collectivités ou les acteurs privés intéressés sont invités à déposer leur dossier de candidature d’ici au 25 février 2021.

Retrouvez les appels à projets sur :