Actualités

Contenu

Appel à projet 2018 MILDECA

 

Le département de Lot-et-Garonne dispose chaque année, d’une délégation de crédits de la MILDECA pour mettre en place des actions de lutte contre la drogue, la toxicomanie, l’alcool et toutes formes de conduites addictives.

 

L’exercice 2018 constitue une année de transition entre les orientations du plan gouvernemental 2013-2017 et celles qui seront portées par le nouveau plan en cours d’élaboration.

Les actions qui seront prioritairement retenues en 2018, devront s’inscrire dans l’une des thématiques suivantes :

  • prévenir les conduites addictives dès le plus jeune âge, en particulier par le renforcement des compétences psychosociales et l’aide à la parentalité ;
  • favoriser le repérage précoce, l’accompagnement et, le cas échéant, l’orientation des personnes faisant usage de substances psychoactives par les professionnels des champs éducatif, sportif, sanitaire et social à leur contact ;
  • mieux accompagner la vie nocturne festive et favoriser au plus près des territoires une gestion collective des risques sanitaires et des troubles à l’ordre public associé, tant en milieu rural qu’en milieu urbain ;
  • renforcer les actions de formation des adultes encadrants et professionnels aux contacts du public.

Les dispositifs d’ « aller vers » tendant à encourager, en lien notamment avec le service civique, la tenue de maraudes en centre-ville lors de soirées étudiantes ou à l’occasion de soirées festives doivent être accompagnés et confortés ainsi que les actions « hors les murs » des établissements porteurs de projet pour toucher les publics jeunes ou isolés, ne fréquentant que très peu les établissements, structures et lieux institutionnels de la prévention ou de la réduction des risques.

D’une manière générale, les actions devront s’orienter vers une promotion globale de la santé et une conception citoyenne de la prévention au travers d’une démarche participative et d’éducation au respect de la loi. Elles devront être présentées avec des indicateurs quantitatifs et qualitatifs permettant d’en évaluer la mise en œuvre.

S’agissant du public cible, une attention particulière sera portée en direction des populations qui, pour des raisons sanitaires ou sociales, sont les plus exposées aux risques et aux dommages associés aux consommations de substances psychoactives (populations en errance). Les jeunes scolarisés ou en cours de professionnalisation, les jeunes sous-main de justice, ou encore participant à des événements festifs, du fait de la précocité des consommations, feront l’objet d’une vigilance accrue. La prévention doit en effet être mise en œuvre le plus tôt possible pour éviter l’initiation et/ou retarder l’âge de l’expérimentation.

Les projets devront faire l’objet d’un dépôt de demande de subvention à l’aide des documents téléchargeables ci-dessous et retournés avant le vendredi 16 mars 2018, délai de rigueur.

Enfin, dans le cas de demande de renouvellement du financement d’une action, les porteurs de projets doivent obligatoirement fournir avec leur dossier de demande de subvention 2018 le bilan financier 2017 assorti de tout document permettant d’apprécier l’efficacité et l’efficience des actions menées.

Téléchargez le dossier de demande de subvention (format pdf - 630.9 ko - 30/01/2018)